Portable : ques’ aquo ?

Portable ques’ aquo ?





“Smartphone, pourquoi il rend con”

article de Charlie Hebdo au sujet du  livre “Le troisième cerveau. Petite phénoménologie du smartphone” de Pierre Marc de Biasi, CNRS édition

Lire ici





Téléphones cellulaires : questions et réponses

Un texte très clair d’Arthur Firstenberg sur le site de la Maison du 21e siècle

Lire ici l’intégralité de l’article

Extraits :

N’est-ce pas mon choix? Le rayonnement est là de toute façon, alors pourquoi ne devrais-je pas l’utiliser? J’ai besoin de mon téléphone portable.


Il y a tellement de tours cellulaires partout aujourd’hui qu’il est facile de supposer que vous ne faites rien de pire quand vous faites un appel de téléphone cellulaire — que tout ce que vous faites est de puiser dans ce qui existe déjà, comme mettre une voiture sur une autoroute inter-États qui a déjà été construite.

C’est une illusion. Lorsque le téléphone de tout le monde est éteint, les tours de téléphonie cellulaire fonctionnent avec une puissance minimale sur un canal de configuration qui doit être diffusé en tout temps au cas où quelqu’un souhaite passer un appel. Les choses sont un peu plus complexes aujourd’hui parce que plus de fréquences sont utilisées, mais c’est la situation de base.

Ce qui se passe lorsque vous allumez votre téléphone et que vous appelez, c’est que la tour de téléphonie la plus proche doit activer un canal vocal pour vous, qui diffuse également dans toutes les directions et pollue tout le quartier et continue pour toujours dans l’univers. Si vous avez un téléphone intelligent et que vous utilisez l’Internet, la tour de téléphonie mobile ouvre également un canal de données pour vous. Et pour que vous puissiez atteindre la personne que vous appelez, la tour cellulaire la plus proche d’elle doit aussi ouvrir un canal juste pour cette personne et envoyer des radiations dans tous les sens, et cette personne doit répondre à son téléphone et envoyer plus de radiations dans tous les sens. Et en semaine pendant le trajet du soir, et toute la journée samedi et dimanche, quand tout le monde est au téléphone, chaque tour de téléphonie cellulaire a des centaines de canaux fonctionnant sur des centaines de fréquences et émet beaucoup plus de radiations que tard le soir quand tout le monde a cessé d’utiliser son téléphone. Lorsque votre téléphone est éteint, plusieurs tours de téléphonie cellulaire sont plus silencieuses. Lorsque vous utilisez votre téléphone, vous polluez votre voisinage et au moins celui d’une autre personne.

Je ne garde mon téléphone que pour les cas d’urgence, que lorsque je voyage. Cela a un impact minime, non?


L’autre chose qui arrive lorsque vous faites un appel, c’est que vous exigez un service. Lorsque vous allumez votre téléphone dans un endroit éloigné où le service de téléphonie cellulaire est faible ou inexistant, votre fournisseur l’enregistre comme demande de service. S’il obtient suffisamment de demandes de service à cet endroit, il construira une tour de téléphonie cellulaire là-bas.
Même dans une ville, lorsque en même temps plus de personnes téléphonent qu’il n’y a de capacité dans la tour la plus proche ou lorsque tout le monde utilise plus de bande passante ou plus d’applications que la tour ne peut gérer, les appels commencent à être interrompus. Or chaque appel interrompu est enregistré comme une demande de service, et bientôt votre ville reçoit des demandes pour encore plus de tours de téléphonie cellulaire pour gérer l’augmentation du trafic.

(…)

Mon téléphone portable ne me donne pas mal à la tête. Peut-il être si mauvais?
Comme le tissu cérébral n’a pas de récepteurs de la douleur, nous ne ressentons pas la blessure. Même un mal de tête ne vous dit pas ce qui se passe dans votre tête. Le neurochirurgien Leif Salford et ses collègues en Suède ont découvert qu’une seule exposition de deux heures à un téléphone cellulaire détruit définitivement jusqu’à deux pour cent des cellules cérébrales d’un rat6. Superficiellement, les rats vont bien, mais deux pour cent de leur cerveau a disparu. Les expériences ont donné des résultats similaires même lorsque le niveau d’exposition a été réduit au centuple. Et dans des expériences sur la barrière hémato-encéphalique, ils ont réduit le niveau d’exposition de dix mille fois et ont constaté que les dommages à la barrière hémato-encéphalique étaient plus graves lorsque le niveau d’exposition était réduit7. Cela signifie que tenir le téléphone loin de votre tête ne vous protège pas. Cela signifie que si vous utilisez un casque Bluetooth, qui n’émet que 2,5 milliwatts, vous vous faites plus de dégâts que si vous tenez le téléphone à la tête. La barrière hémato-encéphalique maintient les bactéries, les virus et les produits chimiques toxiques hors du cerveau et maintient le cerveau à pression constante. Trop de pression intracrânienne peut conduire à un accident vasculaire cérébral (AVC).

À quelle vitesse les dommages à la barrière hémato-encéphalique se produisent-ils?
Une fuite de la barrière hémato-encéphalique est détectable dans les deux minutes suivant l’exposition et elle commence probablement après quelques secondes.





 Le téléphone portable, une arme d’addiction massive

Temps Présent, émission de la Radio Télévision Suisse (RTS). Ajouté le 11 janv. 2019.

Avec l’apparition du premier smartphone en 2007, la première génération d’ados « smartphone-compatible» est née et avec elle toutes les inquiétudes liées à l’utilisation excessive du téléphone portable. Entre dépendance et addiction la frontière est fragile et on ne s’en rend pas toujours compte. Comment limiter, voire interdire, un outil que nous utilisons tous ? Et surtout dont personne ou presque ne pourrait se passer ?



Champs électromagnétiques,

ce qu’il faut savoir

  prospectus à télécharger sur la 5G, la WIFi, l’électricité, les normes et l’industrie du doute….

Lire ici


 à compléter par le prospectus à télécharger sur les écrans, les enfants et les champs électromagnétiques:

Télécharger ici


Vivre sans portable

article du Nouvel Observateur

Cliquer ici





Fiction “Monde connecté, corps malades” : un conseil municipal débat des champs électromagnétiques, des compteurs communicants et de l'(in)intelligence artificielle

Lire ici






EHS – Nouvelle avancée judiciaire en France – Reconnaissance de l’électrosensibilité comme maladie professionnelle

COMMUNIQUE de PRIARTEM du 23 janvier 2019

Par jugement du 17 janvier dernier, le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise enjoint l’organisme public qui l’emploie, de reconnaître l’électrohypersensibilité d’un technicien de recherche comme imputable au service – l’équivalent pour les fonctionnaires de la reconnaissance en maladie professionnelle.

Pour Sophie PELLETIER, présidente de PRIARTEM, il s’agit d’une double « première » : « C’est la première fois que la juridiction administrative – dont dépendent les agents de la fonction publique – se prononce favorablement sur cette question. Et cerise sur le gâteau, c’est la première fois en France qu’une décision de justice reconnaît l’intolérance aux ondes électromagnétiques comme maladie imputable au travail ». Cette décision arrive après un long parcours du combattant pour l’agent, atteint de troubles neurovégétatifs. Celui-ci était tombé malade il y a dix ans après avoir travaillé pendant deux ans sur un appareil émettant de forts champs électromagnétiques.




5G, école numérique, électro-hypersensibilité :

courrier envoyé aux parlementaires, sections locales des syndicats de l’enseignement, fédérations des parents d’élèves, section d’ATTAC et de la CLCV

par la Fédération pour la vie et la Sauvegarde des Grands Causses,  les collectifs aveyronnais du Sud-Ouest Aveyron, du Saint-Affricain, du Nord-Aveyron, de Millau, du Vallon, 15 décembre 2018

Lire ici




VRAI / FAUX sur la téléphonie mobile et le Wi-fi

Voici les arguments des personnes qui ignorent ou contestent la toxicité des émissions type téléphonie mobile (téléphones portables, antennes-relais, Wi-fi, Dect, Bluetooth…) dans son développement technique actuel :

Lire ici sur le site de Robin des Toits les contre-arguments

et ici en version PDF




 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *